Écriture & réflexes archaïques : dis-moi dans quelle position tu écris, je te dirai pourquoi…

Auto-observations

Vous êtes vous déjà observé dans votre posture lorsque vous écriviez ?

Comment tenez-vous votre stylo ? Comment votre tête est-elle orientée ? Etes vous couché sur votre feuille ? Où se pose votre 2e main ? Avez-vous l’envie de vous cacher un œil ? Que font vos pieds et vos jambes ? Votre écriture est-elle lisible et suit-elle la ligne ? Avez-vous des tensions dans vos doigts ou bien dans votre bras ? Avez-vous développer la fameuse bosse de l’écrivain ? Serrez-vous des dents ?

Dans mon centre d’ostéopathie et réflexes, je reçois de nombreux enfants et adultes qui présentent des troubles de graphie. J’ai l’habitude d’observer les personnes écrire leurs objectifs et en douze ans j’ai vu défilé un tas de postures différentes. Derrière chaque posture, aussi complexe soit-elle, se cache en réalité une histoire de capteurs sensoriels et de réflexes archaïques plus ou bien mâtures et intégrés.

Vous vous retrouverez peut-être dans ces exemples (photos ou illustrations à venir)

– la main crispée et mal positionnée : Réflexe d’agrippement palmaire

– 1 coude plié soutenant la tête d’un côté et écriture bras tendu de l’autre : réflexe tonique asymétrique du cou (RTAC)

– assis en tailleur et tête fléchie très prêt de sa feuille : réflexe tonique labyrinthique

-allongé par terre, jambes tendues et flexion de tête : réflexe tonique symétrique du cou…(RTSC)

-debout, jambes tendus et flexion du corps sur le bureau : RTSC

– assis avec une jambe sous la fesse : RTAC, allongement croisé

– besoin de mâchouiller en permanence son crayon : réflexe palmomentonnier de Babkin…

-position avachie et calée contre un mur : réflexe spinal de Galant

Une histoire de capteurs sensoriels et de réflexes archaïques

L’écriture est une activité qui relève de l’ACQUIS. En effet, nous apprenons à écrire à l’école ou à la maison à partir de 5/6 ans. Pour autant, cette performance volontaire dépend de la bonne intégration de programmes INNES que nous avons développé au tout début de notre vie (déjà dans la matrice foetale, à la naissance et surtout les 3 premières années de notre vie) : les REFLEXES ARCHAÏQUES.

L’écriture nécessite bien plus qu’une main et un stylo. Nous devrions écrire avec tout notre corps et avec tous nos sens. En effet, pour rendre cette tâche optimale, nous devrions pouvoir compter sur tous nos capteurs sensoriels :

– nos yeux pour :

  • les fixer ou les bouger sur le papier à la bonne distance et de préférence sur la bonne ligne
  • pour maintenir sa tête stable et au juste tonus
  • pour voir clair et donner du sens à ce que vous écrivez

– nos oreilles (partie auditive) pour :

  • écouter les informations que vous devez prendre en dictée
  • sélectionner les bruits environnants et shunter le plus souvent en classe le bruit de fond

– notre oreille interne pour :

  • pour équilibrer et stabiliser votre tête et tout le corps
  • pour écrire droit sur la ligne ou l’endroit choisi
  • pour rester statique su votre chaise

– nos capteurs proprioceptifs et tactiles pour:

  • tenir notre stylo
  • garder nos bras sur le bureau
  • enraciner nos pieds au sol
  • pour ne pas être dérangé par ses vêtements et le contact de la chaise, du bureau ou du sol…

D’une motricité réflexes, à motricité globale puis fine

Le bon développement et surtout la bonne intégration de nos réflexes archaïques dans notre système sous-cortical (involontaire) est primordial pour acquérir un geste d’écriture volontaire, efficace et harmonieux.

Les réflexes pour s’intégrer ont besoin de compter sur tous ces capteurs sensoriels.

C’est pourquoi en séance, de façon préventive, je m’assure que chaque capteur fonctionne bien et j’oriente si besoin vers le spécialiste de ce capteur.

Les yeux, par exemple, devrait être vérifier très tôt verd 8/9 mois chez un ophtalmologue pédiatrique afin de corriger au plus tôt une ambliopie ou tout autre trouble de la vision.

Les réflexes nécessitent également de beaucoup d’entraînement et de jeux. Ils s’intègrent et accompagnent à la fois nos grandes étapes motrices : le retournement dos ↔ ventre, la reptation, le 4 et le 6 pattes puis la marche.

Notre écriture dépend en grande partie de cette période de notre vie.

Nous devrions vivre au moins 6 à 8 mois de reptation et de 4 pattes. En effet, la reptation réunit beaucoup de réflexes qui s’articulent en eux : Babinski, Allongement croisé, Amphibien, Spinal de Galant, RTL, Landau, Agrippement, RTAC…

Comme nous écrivons avec tout notre corps, selon le degré d’intégration de ces réflexes, ils expliqueront notre aisance ou difficultés à rédiger nos pensées.

En séance, il n’est donc pas étonnant que je demander aux parents comment se sont passés la grossesse, la naissance et les différentes étapes motrices. Ce sont autant d’indices qui pourront expliquer les réflexes retrouvés non intégrés en séance lors de mon bilan.

Même si les RA peuvent aider à intégrer mieux leur corps et les soulager des maux associés…

Je ne réapprends pas à l’enfant d’écrire, j’active simplement son plein potentiel en libérant toutes les ficelles de son corps (les fascias) et je reprogramme ses programmes réflexes.

Un travail en équipe

Le remodelage des réflexes archaïques est un excellent travail pour retrouver un corps équilibré et disponible pour écrire. Pour autant, il est important de travailler en équipe.

L’été 2019, j’ai eu la chance de former tout un groupe de graphopédagogues de l’association 5E (www.association5e.fr).

Cette profession est très complémentaire de celles des praticiens en réflexes archaïques formés avec Arc-en-flex.

Bénédicte Cazals

Yahoo,  Arc-en-flex® est né…

… Et ce 24 août les premières joyeuses graines ont germé !

4 jours pour intégrer le mouvement dans nos vies.

L’étude détaillée de 12 réflexes :  des observations aux intégrations jusqu’aux activités de maturation !

Quatre journées intenses en partages et en découvertes …

Merci à tous !

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer